Togo : SOS Médias en danger

illustration d'AHONSU Kodzo lolo
illustration d’AHONSU Kodzo lolo

 

Ce mardi, notre cher et beau pays s’est enrichi d’un nouvel tripatouillage, lequel appauvrit, nous les citoyens de notre liberté d’expression.  J’ai le cœur lourd puisque  ma démocratie a les jambes lourdes.

Voilà que ceux qui essayent d’ôter cette  chape de plomb qui nous enlise, se voient frapper d’une main lourde.

De quelle s’agit-il ?

Il s’agit de la loi portant modification sur celle du 22 décembre 2009 N° 2009-029 relative à la HAAC (Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication). Cette modification, vise à donner le plein pouvoir à la HAAC. Ainsi, au bon vouloir de la HAAC,  devenue pour des taquins HACHE, une radio peut être fermée alors qu’avant,  il fallait une décision de la justice.

Les journalistes Togolais, mécontents entrevoyaient un sit-in à l’entrée du palais des congrès, ont été dispersés et tenus loin du dit-lieu par les forces de l’ordre.

Au même moment dans la salle du palais des congrès, nos congressistes de députés à une majorité, ont voté ce projet de loi régressif.

Dès hier, le président du SOS  Journalistes en danger, Mr Ferdinand AYITE  a défini une certaine action visant à rejeter cette loi. A l’instar : « d’aller devant la cour constitutionnelle ». Espérons, qu’elle n’approuvera point ce recul démocratique. Sans  quoi, une épée de Damoclès planera sur la tête de nos médias, ce qui influencera  leurs objectivités et leurs crédibilités.

Disons le tout clair, nous avons peur que les exactions, venant  de tout bord, à la veille de ses élections  ne soient point dévoilées.

The following two tabs change content below.
komi fiagan DOGBLE
Géographe, agro-entrepreneur et coordinateur de l'Association Gbodemefe qui est spécialisée dans la création et gestion des fermes agricoles. Moi même je réponds au nomme de Komi Fiagan DOGBLE.

4 commentaires sur “Togo : SOS Médias en danger

Les commentaires sont fermés.