Togo grève des enseignants: Une rentrée sous tension

manifestantssavoir news

Pst ! Arrêtez  la cacophonie, vous troublez la classe de mes jeunes frères. Vous avez eu  quatre (4) mois pour trouver une solution aux problèmes liés à l’enseignement.  Mais puisque vous êtes passés pro en l’art de procrastination, vous poussez semaine après semaine vos discussions avec le syndicat des enseignants, et avec la rentrée de mes jeunes frères. Initialement en septembre, arguments bancals sur arguments insensés,  nous nous retrouvons début  octobre pour ne prétendre  rentrer les classes   la mi-octobre. Et depuis cette rentrée, nous assistons à des grèves. Pourquoi  avez-vous donc la peine à donner à ces enseignants qui construisent le pays, les meilleures conditions de vie et de travail ? Ne voyez donc pas les autres pays ? Copiez donc leurs manières de gérer leur rentrée et leurs enseignants. Ne vous complaisez point de ne copier que leurs mauvaises actions, telles que la sourde oreille à toutes revendications, la répression en cas de manifestation, les intimidations …

Je suis choqué en  voyant les pays surtout développés soucieux de meilleures éducations de leurs progénitures,  réduire d’année en année leurs vacances, alors nous, qui n’avions rien, nous qui sommes en voie de développement, nous qui avons besoins de ce capital humain tant important pour notre pays et pour son développement, nous voilà  repoussant sans cesse notre rentrée scolaire, pour finalement crier sur les médias « une baisse fulgurante du niveau des élèves ». Cherchez chers dirigeants, vos partitions dans cette musique mélancolique qui aigri les neufs, qui est  cette baisse du niveau. S’il vous est difficile de les trouver, permettez-moi humblement de vous les relevées. Touchons les points par point.

–          Commençons par les vacances. Une vacance est faite pour durée au plus 3 mois et ce, pour une raison précise, permettre aux élèves de se reposer  après  neuf mois de dures labeurs. Mais quand celle-ci se prolonge  à ne point finir, humains qu’ils sont, nos génies d’élèves finissent par oublié les choses anciennes qu’ils avaient apprises. Là forcement, à la reprise, ils ne seront point en adéquation avec le programme puisse qu’ils ont perdu la file.

la rentrée des classes
la rentrée des classes

–          Le deuxième point est celui de notre programme scolaire. Pour quoi apprenons-nous, si ce n’est point  pour mettre les acquis en application ? Au Togo on nous enfonce dans les crânes des connaissances comme si nous aspirions devenir des philosophes d’antan. On nous encombre de tout , pour finir l’année pour ce qui est des ainés  de la classe de terminale avec six cent (600) pages d’histoire et géographie, essentiellement composer des éléments  histoires et de géographies des pays qui nous refusent l’accès à leur territoire. A ce cours, il faut ajouter plus d’une dizaine pratiquement aussi chargé inutilement que le premier. Tous ces futilités dans lesquelles se diluent une pincée l’essentielle font que le breuvage devient amer à boire pour tous. Donc il serait préférable tant pour les élèves,  pour les profs que pour vous les autorités  de s’en tenir aux strictes minimums nécessaires.

–          A tous ceci, il faut adjoindre les grèves  et les crises en tout genre du corps enseignant de ces dernières années. Crises, que volontaire vous avez laissées trainer  jusqu’à présent, d’où les reports de la rentrée.

Vous me direz avec raison qu’il est facile de critiquer. Mais, soyez lancinés par l’avenir de votre jeunesse ! Nous avons l’impression que vous vous en foutiez comme d’une guigne. Nous  vous disons avec certitude que, ce mieux  que vous criez faire est très insuffisant et qu’avec les compétences que vous  vous affublez, nous, poussent à attendre l’excellence de vous. Donc, vous pouvez bien  mieux faire.

Bonne chance au nouveau gouvernement et bonne rentrée scolaire à tous les profs,  enseignants et à tous mes frères et sœurs élèves. Chers élèves, le gros du travail vous revient ; faites honneur à vos parents.

Sachez  que l’éducation est la clé de voûte du développement.

The following two tabs change content below.
komi fiagan DOGBLE
Géographe, agro-entrepreneur et coordinateur de l'Association Gbodemefe qui est spécialisée dans la création et gestion des fermes agricoles. Moi même je réponds au nomme de Komi Fiagan DOGBLE.

4 commentaires sur “Togo grève des enseignants: Une rentrée sous tension

  1. A quand la rentrée au juste? Ils inventent des raisons cachant la réalité pour repousser sans cesse la rentrée. Pour finalement crier la baisse du niveau scolaire

Les commentaires sont fermés.