Désire visionnaire ou délire pastoral

vision prophétique
vision prophétique

Ma grand-mère une octogénaire fatiguée par l’âge  et foudroyée par le chagrin de la perte d’une proche, prit le lit. Son corps et son esprit furent égarés sous le coup de ce malheur causant ainsi une hausse de tension, laquelle paralysa une partie de son corps. Son fils, monsieur mon père et son frère payèrent des soins couteux pour le revoir sur pied, malgré des améliorations considérables, il lui fut difficile de se mettre sur pied et de s’occuper d’elle-même en toute quiétude.

Pour remédier à cette situation, mon père tenta plusieurs moyens notamment ceux des compléments alimentaires (se sont des produits qu’on prend ayant souvent la forme de médicament) qui n’apportèrent pas assez d’amélioration. Comme il est un féru des films Ibo (films de Nollywood) notamment ceux à l’interprétation du pasteur Adjaho (un pasteur qui interprète les films à sa façon, souvent comique), il n’est donc pas rare de le voir trainer tout au long des soirées sur la télé Zion. Là, il remarqua deux pasteurs qu’ils jugeaient exceptionnels. Pour lui, ils avaient quelque chose de plus que les autres.  Lui qui n’était point chrétien, au vu des miracles que ces pasteurs opéraient,  déclara : « ils ont, soit une onction, soit une potion de guérison. »

Un soir de peine ou je cherchai de l’argent pour aller noyer ma solitude et mon chômage au cyber,  mon père se présenta et me supplia, d’accompagner sa mère dans l’une de ces églises pour sa restauration.

Initialement prévu pour sept (7h) heure à dix (10h) heures, j’ai fini par  y passer toute ma journée. Après des heures passées à ressasser les mêmes prières sans prendre la peine de  lire  de la Sainte Bible ; nous voici arriver au vif du sujet. Non je sais ce à quoi tu penses. Pas  à l’heure de la délivrance, mais plutôt à l’heure des visons prophétiques que je qualifierai de visons monétiques.

La prophétesse prit son temps après nous avoir mille fois rappelé son titre et la gloire de son mari dont le dieu nous délivrera, elle nous assura  un message de Dieu pour tous les cinq cent (500) que nous sommes en quête de miracles. La vision commença avec les portefeuilles bien garnis. « Que ceux qui ont dix milles francs à donner sortent » à ces mots, je tâtai mes poches et m’imaginai mon degré d’humiliation moi, qui n’avais que 2bals (200 fcfa) en poche. On trouva un seul téméraire, un seul fervent, un seul rescapé. Puis c’est le tour de ceux qui ont cinq mille francs (5000) on eut dix (10) personnes et à tout ce monde, des visions leurs furent relatées allant de « tu iras certainement à ce voyage, que tu attendais depuis » à « Dieu m’a dit qu’il va changer l’histoire de ta vie » Mille franc passé, pour mettre un peu de pression elle déclara : «  je crois que c’est tout le monde qui s’est levé dans les cinq cent » les deux personnes qui m’encadraient me jetèrent des coups d’œil furtifs, moi ne sachant quoi faire, fis semblant de les ignorer. Et finalement la prophétesse demanda à tous de passer avec ce que nous avons. Et en moi, je me disais si vraiment ces visions sont divines, elle me dira certainement : «  mon fils tu travailles beaucoup  pour aller à Dakar2014, Dieu m’envoie te dire tu seras exhaussé. » Mais elle me débita des incongruités n’ayant aucun trait à ma vie et me força à dire comme les autres, qu’elle a raison.  Prophétesse laisse moi te dire là où moi aussi j’ai un pouvoir que : « Tu n’avais point raison »

Quand vint le temps de mettre ma grand-mère sur pied, la prophétesse fut incapable puisque son prophète de mari à qui elle n’a jamais cessé de faire l’éloge, le tout puissant,  était absent.

Sachons reconnaitre les vrais serviteurs du Dieu vivant. Ils sont si nombreux les imposteurs et faux pasteurs. Ne  soyons pas les suiveurs de miracle mais plutôt les suiveurs de la parole et du Christ.

 

The following two tabs change content below.
komi fiagan DOGBLE
Géographe, agro-entrepreneur et coordinateur de l'Association Gbodemefe qui est spécialisée dans la création et gestion des fermes agricoles. Moi même je réponds au nomme de Komi Fiagan DOGBLE.

5 commentaires sur “Désire visionnaire ou délire pastoral

  1. bien dit à l’endroit de ces faux prophètes et ces pasteurs dupeurs qui trompent les fidèles et les pauvres en quète de vérité pour leur soutirer de l’argent. bonne sensibilisation réligieuse pour la foi chrétienne

  2. Sachons reconnaitre les vrais serviteurs du Dieu vivant. Ils sont si nombreux les imposteurs et faux pasteurs. Ne soyons pas les suiveurs de miracle mais plutôt les suiveurs de la parole et du Christ.

Les commentaires sont fermés.