Skip to main content

Quand la coopération internationale apporte du concret à la population : Cas de la GIZ

les facilitateurs ProFoPEJ 2016
Formation des artisans Kpalimé

La GIZ  (Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit) en français la coopération allemande m’a fait l’honneur ainsi qu’à une vingtaine d’autres jeunes de suivre une formation internationale de facilitateur sur la FODA (Formation en Développement d’Affaire), après une rigoureuse épreuve de sélection. Ceci,  dans le cadre de son programme ProFoPEJ (Programme de Formation Professionnelle et Emploi des Jeunes. Cette formation a eu lieu en Mars 2016 dans les locaux du programme sis à Bè Châteaux (Lomé). Elle a été dispensée par  Mme GHLELELA  Imen une experte tunisienne en andragogie et Mr KOMINA Tchaa Aboume Manager et directeur du cabinet d’expertise JGIK-EC.

C’est nanti d’une nouvelle approche de formation que nous nous lancés sur le terrain pour apporter du concret aux artisans, patrons d’entreprise, aux paysans et aux jeunes entrepreneurs. Nous avons une semaine pour leur apporter des connaissances manquantes pour leur pleine participation à l’émergence économique du pays.

formation des jeunes
formation des jeunes

Une section de formation  FODA  sur le terrain se déroule comme évoqué précédemment sur une semaine. Elle est prise en charge par la GIZ. Au cours de cette semaine, les participants découvrent par eux-mêmes à travers des études de cas, des jeux de rôles, la photolangage, des démonstrations … la vie d’un entrepreneur. Ils étudient aussi par les mêmes activités  leurs potentiels marchés tout en faisant une étude technique et financière minutieuse.

Notre nouvelle approche FODA est destinée à tous les niveaux.

Une section de formation regroupe 25 participants et est encadrée par 2 voire 3 facilitateurs. Un facilitateur sénior un facilitateur junior et un coach superviseur. A la fin de la section, nous facilitateurs faisons un travail de suivi dans la rédaction et dans la concrétisation des projets.

Ce qui est le plus à encourager, est que pour la journée mondiale de la femme rurale, une série de formation a été organisée par GIZ à travers son programme ProCIV (Programme Centre d’Innovations Vertes) en vue de financer des initiatives innovantes dans les campagnes togolaises. C’est dans ce contexte   que j‘étais en Juin COACH au côté des facilitateurs Mr AGBEKO Kokou Fritz et EDOH Abra Dzifa de l’ONG GRED Togo.

Les jeunes retenus pour être facilitateurs
Les jeunes retenus pour être facilitateurs

Aujourd’hui, ProFoPEJ et ProCIV ont formé en FODA près de 1 000 artisans, jeunes, patrons d’entreprises et paysans. Vivement que les autres ambassades emboitent le pas aux allemands en donnant la chance à la jeunesse togolaise en quête  d’emploi d’avoir des formations pratiques et usuelles afin d’aller exécuter sur le terrain leurs approches de développement.

Pistorius le malheureux

oscar-pistorius image de midilibre
oscar-pistorius image de midilibre

 

Je me demande comment, le sort peut bien s’acharner contre une seule personne de la sorte?  Né le 22 novembre 1986 à Pretoria,  l’athlète sud-africain fut  amputé des deux jambes sous le genou alors, qu’il n’avait que onze mois, car, il serait né sans fibula (péronés). Handicapé depuis sa tendre enfance, ocars  Pistorius avait pris le dessus sur l’handicap. Et au moment où tout lui semble rose, après sa première participation aux Jeux olympiques parmi les valides,  le voici encore victime d’un double malheur. De prime abord, la mort de sa compagne (tué par accident croyant que ce fut des malfrats) et au second lieu, il vivra une expérience de prisonnier. Comment les choses se sont passées ? seul toi et ton Dieu, peut être bien ta défunte pourrez connaitre la vérité absolue. Ainsi, des rumeurs te donneront assassin et d’autres te disculperont. Et tout au fond de toi, et tout autant que nous sommes,  nous savons qu’à jamais ton âme sera troublée. Et qu’il soit involontaire ou volontaire, tu as du sang sur les mains.

Et j’ aurai préféré, que tu ais des remords. Ainsi, tu seras bien différent de ses vulgaires criminels pour qui, la mort d’homme n’ait que plaisir et loisir.

Si seulement…, commenceront désormais toutes tes phrases, toute ta vie. Elle voudrait bien tant pour un assassin involontaire, que j’espère tout au fond de moi que tu sois; Que pour un assassin prémédité que je ne te souhaite pas.

Toi qui fus, tant pour les handicapés que pour les valides un exemple palpable du succès, moi qui tout petit,  connaissais tes exploits, je te sais plus fort que tous les entraves. Et comme tu le martèles, si tu es bien innocent, tu t’en sortiras vainqueur. Que seule la vérité  triomphe dans cette affaire. J’ai foi que l’Afrique du Sud n’est pas l’Afrique au sud du Sahara. Nous voulons la vérité.

Amour! l’histoire de Létie! l’amour face à la confiance

Il y a deux mois, à la question de savoir si Aimer équivaut à faire totalement confiance, Létie te répondra tout de go « bien sur que oui » Puisqu’en ce temps, elle vivait niaisement et fiévreusement, une relation qu’elle jugeait amoureuse.

Létie aimait Math,  et lui faisait tout.  Puisque, Létie venait d’une famille aisée et Math loin d’être pauvre avait de difficultés souvent à joindre les deux bouts et Létie était son recours à ces moments de vaches maigres. Et Math lui se contentait de prendre sans broncher et les seuls mots qui sortait de sa bouche ne fond que flatter, charmer et promettre la Bague.
Sur un commun accord, un jour de pluie, Létie sacrifia sa virginité sur l’autel d’une relation à perpétuité. Au même moment, Yao l’ami qui faisait tout pour ravir son cœur attendait sous le balcon de la chambre où se faisait niquer l’élue de son cœur. Vraisemblablement, l’amour honnit. Comme un homme mieux un lâche, Yao attendit Létie, lui à la maison qui fut son bon de sortie.
Tout allait pour le mieux quand un jour, elle décida de son propre chef de retourner voir sa belle-mère qui habitait dans une ville voisine. La dame visiblement surprise, voulait savoir si elle était toujours avec son fils. « OUI maman » répondit-elle. la Belle-mère lui confessa image à l’appui qu’il a une femme et un enfant. « Tu feras de le quitter » renchérit-elle. La voix tremblante, les yeux coulants, Létie revient à Lomé la mort dans l’âme. Si seulement j’ouvris un peu les yeux?

Selon vous, quelles sont les erreurs de Létie? Le doute est-il toléré en amour?