Vidéo-club, la fin d’une activité lucréative et récréative

bokolson vidéo club
Bokolson vidéo club

Quand nous étions des gosses, au moment où la musique s’appréciait sur des disques vinyles et les films sur des bandes, nous allions en bande de galopins à nos heures perdues, savourez quelques films cultes que nous repérions préalablement en faisant le tour des vidéo-clubs.

Cette expérience fut enrichissante pour ma petite personne. Et elle remontait à la veille des années 2000. En ce temps, ce fut l’une des deux manières tant pour les gamins  que nous sommes que pour les parents à petit budget mais amoureux du septième art d’apprécier de belles actions Hollywoodiennes, bollywoodiennes et plus tard Nollywoodiennes.

L’autre manière était le cinéma,  dans des lieux plus confortables avec des dispositifs sophistiqués, mais le coût était hors de portée de la majorité. Il s’élevait à près de 500 f CFA pour le cinéma et de 25f CFA pour les vidéo-clubs. Le coût n’était pas la question pour nous autres gamins resquilleurs. C’est l’ambiance que nous guettions.

illustration d'AHONSU Kodzo lolo
illustration d’AHONSU Kodzo lolo

Côté ambiance, entre le vidéo-club et le cinéma, la palme d’or revient sans équivoque aux vidéo-clubs où, à chaque coup d’éclat de l’acteur principal, l’assistance joint à l’action des  clameurs et des applaudissements.

Ainsi, dans chaque quartier, on notait tout au plus 7 vidéo-clubs toujours remplis jusqu’au comble. Dans mon quartier, Adidogomé, on n’y en comptait 8 et les plus illustres étaient : Pingouin et Vallée. De tous, seul pingouin à survécu sous le nom Bokolson au lendemain des années 2000. En effet, le glas fut sonné par l’arrivée du lecteur DVD, vulgarisé par la contre-facon et le piratage. Ainsi, vers 2005, des produits chinois de bon marché ont équipé chaque foyer d’une télévision  d’un lecteur DVD et des CD et DVD piratés(un article lui sera consacré).

Plusieurs de ces vidéo-clubs rescapés ont du leur salut, à une conversion vers un autre mode de vidéo : c’est le Vidéo-foot ou encore Ciné-foot, qui peut se définir comme la diffusion des matchs des championnats Européens plus précisément des équipes où évoluent des compatriotes Togolais et des stars africaines qui font la fierté de l’Afrique dans la foot européen. (Ceci fera aussi l’objet d’un article)

The following two tabs change content below.
komi fiagan DOGBLE
Géographe, agro-entrepreneur et coordinateur de l'Association Gbodemefe qui est spécialisée dans la création et gestion des fermes agricoles. Moi même je réponds au nomme de Komi Fiagan DOGBLE.

6 commentaires sur “Vidéo-club, la fin d’une activité lucréative et récréative

  1. C’est vraiment la fin. L’histoire gardera ces bons moments de film quand la piraterie se mettra a rire de toutes ses fautes. Des Jacky Chan au Steven Seagle, ces moments de partage de wasssaaaaaa et de gbogbogbo sont partis.
    Rien ne pourra les changer mais soyons patient pour l’avenir

Les commentaires sont fermés.