J’accuse

000-ci-IDAC
Crédit image: paix développement

 

Ce n’est pas ici une question de faire d’un œuf un bœuf, mais plutôt de jouer cartes sur table, histoire d’appeler un chat un chat.

J’accuse toute la population africaine d’entretenir la corruption. Dites-moi si vous vous faites arrêter par un policier pour des infractions que vous jugez bénignes, quels réflexes avez-vous ? Ne lui remettez-vous pas mille francs Cfa pour qu’il se taise et pour que vous continuer à enfreindre les règles de la conduite et de la République ? Laissez-vous sévir et demain vous allez mieux vous conduire. Je vous accuse d’entretenir de gré la corruption quand vous conduisez des voitures, taxis comme personnels. Les assurances et les visites techniques ne les faites-vous pas dans les poches des policiers ? Sachez que quand par inadvertance vous ramasserez quelqu’un, c’est vous seul qui serez visage confiné, tête baissée, sur le banc des accusés et ce même policier qui acceptait vos pattes graissées vous liera les poignets et tant pis pour vous. Entre nous dites-moi, un policier vous a-t-il déjà arrêté et vous demandé directement de l’argent ? N’est-ce pas vous qui le proposez? Regardez Dieu en face et mentez-moi, c’est bien pour ça que je vous accuse  d’entretenir la corruption.

image credit: facebook

Je vous accuse d’entretenir la corruption, quand les agents de la fiscalité frappent à vos portes  et vous surprennent en flagrant délit de fuite au lieu de payer vos impôts ne préférez-vous pas leur offrir des pots de  bière en guise de pot-de-vin ? Dites-moi, ont-ils un registre dans lequel est inscrit les pots-de-vin ? Comment voulez-vous qu’ils fassent de bons comptes si c’est vous qui les tentez ? Comment  voulez-vous qu’on assainisse  la finance républicaine si la population contribue à sa dégradation?

Et vous qui faites du « mindèfrèrisme » (c’est mon frère, ma famille) passant par des canaux de vos oncles, tantes, frères pour accéder à des postes en ignorant la compétence et le mérite. Dieu vous voit et vous êtes le boulet que l’Afrique traîne. Ce qui m’outre le plus, c’est quand nous sommes des milliers à nous réveiller à 3 heures pour renouveler une carte d’identité et que des individus arrivés à 8 heures passent avant nous parce qu’ils connaissent  le commissaire ou un policier ou pour avoir  glissé un « étaméa » (soudoyé). C’est triste et c’est décevant. La liste de mes exemples n’est pas exhaustive et elle ne saurait l’être. Pour ces faits, chers Africains, je m’accuse et vous de récuser d’être des corrupteurs et des corrompus. Si nous voulons que notre justice soit impartiale et que chacun ait les mêmes chances dans nos pays, nous qui savons lire et écrire nous qui nous disons lettrés et intellectuels donnons l’exemple.

The following two tabs change content below.
komi fiagan DOGBLE
Géographe, agro-entrepreneur et coordinateur de l'Association Gbodemefe qui est spécialisée dans la création et gestion des fermes agricoles. Moi même je réponds au nomme de Komi Fiagan DOGBLE.

7 commentaires sur “J’accuse

  1. Tout cela est vrai. Mais n’oubliez pas le corrompu lui-même ? Pourquoi sur les routes de France ou d’Allemagne ou ailleurs, les mêmes, qui peuvent glisser un billet à un agent en Afrique, ici ne peuvent le faire ? Les agents portent plainte pour tentative de corruption ! C’était le cas, au Togo. Le policier se sentait insulté! Maintenant, il attend avec impatience.

Les commentaires sont fermés.