Alain Foka à Lomé : autour du débat Togolais

Article : Alain Foka à Lomé : autour du débat Togolais
17 janvier 2013

Alain Foka à Lomé : autour du débat Togolais

Alain Foka

Au lendemain  des 50ans de la mort du père de l’indépendance,  ce mercredi le 16 janvier, RFI  à travers son émission « Le débat africain » est venu au Togo débattre autour de la réconciliation nationale.  Le vrai débat, vous sera présenté ce dimanche  matin. Ici, je vais vous présenter les coulisses du débat,  les réactions de l’assistance et nous verrons si la réconciliation au Togo est un mythe ou une réalité.

rfi

C’est l’auditorium de l’université de Lomé qui a servi de cadre pour le débat. La salle exiguë pouvait contenir à peine 200 spectateurs. Et seul les privilégiés (les femmes) et les habiles ont pu regarder le débat et apprécier le spectacle. Mais, ils sont des milliers à suivre dehors le débat à travers les hauts parleurs installés pour l’occasion.

Alain FOKA était présent avec tout son staff. La plus admirée de tous fut la dame de cette meute hantant tant les dictateurs que les démocrates, Delphine Michaud, de qui toute l’assistance,  étudiants comme responsables sont tombés dingues et qui prêta volontiers à la fin du débat à la scéance photo avec l’assistance.

delphine Micho
Delphine Michaud

La télévision nationale aussi était présente. Alain FOKA n’a même pas eu de peine à les détecter, tellement leur caméra était grosse et vétuste que toute l’assistance s’esclaffa de rire à la question  d’Alain FOKA de savoir : «Etudiant,  c’est un vidéo privée ? » et à sa réponse « Non c’est  la TVT ».

débat togolais
Débat togolais

Les invités sont :

Eric Dupuy, secrétaire national à la communication de l’ANC (Alliance Nationale pour le Changement;

Esso Solitoki, ministre d’Etat, ministre togolais des enseignements primaires et secondaires;

André Johnson, cadre du parti de l’UFC (Union des Forces de Changement);

Brigitte Adjamagbo Johnson, secrétaire générale de la CDPA (Convention démocratique des peuples africains) et présidente de la coalition Arc en Ciel;

Pr. Koffi Badjow Tcham, ancien membre de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation, historien, enseignant-chercheur et Secrétaire général de l’Université de Lomé.

Des oscillations d’accueil ont été réservées à chacun de ces invités. La plus grande clameur fut réservée à madame  Adjamagbo Johson et la plus pitre était à l’endroit du ministre d’Etat.

Réconciliation mythe ou réalité ?

Il est vrai que durant tout le débat, les interlocuteurs ne se sont jamais mis d’accord sur aucun sujet. Ce dimanche à la messe de collaboration du 50e anniversaire du décès de Sylvanus Olympio, nous avons vu le Président de la République, fils du présumé assassin de Sylvanus  Olympio et le fils de la victime Gil Christ Olympio. N’est ce pas un signe fort vis-à-vis de la réconciliation nationale ? Et selon vous que faut-il pour une vraie réconciliation entre nous ?

assistance

 

Partagez